Rechercher
  • Sophie Flak

Aider son enfant à s'endormir


Quel parent n’a jamais frémi en voyant l’horloge tourner et l’heure du coucher approcher ?

Mettre nos enfants au lit se transforme en cauchemar éveillé, nos enfants devenant des monstres facétieux, rivalisant d’ingéniosité pour repousser le plus loin possible le moment de fermer les yeux.

Tout le monde connaît la suite : nous nous épuisons à essayer de les épuiser, et finissons tous par nous énerver.

Pourtant, nous oublions souvent une chose essentielle : les enfants qui refusent d’aller au lit sont souvent ceux qui ont du mal à trouver le sommeil.

Voici une séquence de yoga composée de 3 postures, simples, à pratiquer avec vos enfants dès 4 ans pour les aider à trouver le sommeil en toute sérénité.

L’idéal est que vos enfants effectuent les postures, directement dans leur lit - ou au moins dans leur chambre - et dans la pénombre.


Posture #1 L’enfant “Balasana”

Invitez vos enfants à se replier sur eux-mêmes, les genoux à la

poitrine, le front sur un fin coussin, les bras étendus contre eux et les mains paumes vers le ciel.

Maintenez la position pendant environ 30 secondes (15-20 secondes avec les plus petits), en comptant ensemble ou à tour de rôle. Le papa dit 1, l’enfant dit 2, la maman dit 3, … et ainsi de suite jusqu’à 30. Chacun compte à son rythme sans contrainte.

La posture permet d’étirer le dos, les hanches et les cuisses, et permet de se recentrer sur soi. C’est la posture du rassemblement par excellence. Elle calme l’activité cérébrale, soulage le stress et offre immédiatement une sensation de réconfort et de lâcher prise.


La posture doit être confortable. Vous pouvez mettre un petit coussin sous le front, inviter l’enfant à tourner la tête vers la droite ou vers la gauche si c’est plus confortable pour lui.


Posture #2 La chandelle contre le mur « Ardha Viparita Karani asana »

Il s’agit de créer un angle à 90 degrés avec son corps, le dos bien à plat, les jambes montées vers le ciel, appuyées contre un mur ou contre un meuble.

À nouveau, comptez ensemble jusqu’à 30.

Cette posture permet de détendre le diaphragme en profondeur, de faciliter la circulation du sang. La détente s’installe, l’enfant commence généralement à bailler, signe de relaxation.


Posture #3 Le poisson dormant « Matsya kridasana »

Pour cette troisième posture, le principe est simple : il suffit de s’allonger confortable­ment, en chien de fusil, sur le côté droit. Maintenez la position pendant 30 secondes, en comptant comme pour les deux postures précédentes.

Les narines sont d’importants canaux de circulation de l’énergie. Chacune a une caractéristique spécifique.

La narine droite - pingalâ nâdî - correspond au côté solaire, à l’action, à l’exté rieur.

La narine gauche - idâ nâdî - représente le côté lunaire, le calme, l’intérieur.

S’allonger sur le côté droit est un moyen de stimuler la respiration par la narine gauche, permettant ainsi d’activer l’énergie intérieure, et de favoriser l’apaisement.

C’est la posture que vos enfants doivent pratiquer dans leur lit. Les doudous, les peluches et même les parents, sont invités à se joindre à eux, dans la même position, pour faire de cette posture un moment de tendresse et d’apaisement.

Une fois cette séquence réalisée, les enfants s’endorment généralement dans les 10 minutes qui suivent.



4 vues

©2020par Sophie Flak.