Rechercher
  • Sophie Flak

3 postures pour dompter sa colère - Yoga Journal - avril 2018


Fatigue, humeur grognonne, … Votre enfant pique une petite crise. Sophie Flak vous aide à désamorcer la cocotte-minute.


Avez-vous déjà remarqué à quel point il est difficile de rester calme lorsque son enfant est en colère. Assez rapidement, « la moutarde commence à nous monter au nez », comme si la colère était contagieuse ? Au lieu de rester calme, nous nous crispons, voire nous nous mettons également à crier.

Cette « contagion » est dûe aux neurones miroir qui activent, dans notre cerveau, des zones identiques à celles qui sont stimulées chez la personne avec laquelle nous sommes. Il faut donc être un super-héros pour parvenir à rester calme lorsque son enfant voit rouge.

Pourtant, il est absolument essentiel de l’accompagner lorsqu’il est submergé par ses émotions. Du point de vue émotionnel, le cerveau de l’enfant commence à mûrir à partir de 5 ans. Avant, il lui est physiologiquement impossible de répondre autrement que par des cris et mouvements désordonnés à des émotions fortes. Après 5 ans, c’est de manière très progressive qu’il pourra faire appel à sa raison pour maîtriser ses affects. Les adultes jouent donc un rôle essentiel pour aider leur progéniture dans ces moments de stress intense.

Afin de vous y aider, voici une série de trois postures à faire à deux. Elle a pour objectif de permettre aux enfants de sortir de la colère puis de retrouver progressivement leur calme. Elle vise aussi à permettre aux parents de ne pas se laisser envahir par les émotions négatives qui submergent leur enfant afin de pouvoir leur apporter la sécurité affective dont ils ont besoin.

Pour retrouver l'article complet cliquez ici




14 vues

©2020par Sophie Flak.